DNSLookup.fr

Soumettre au test

Patientez ...
Vous étes connecté avec l'adresse IP 3.235.41.241 [US] <=> ec2-3-235-41-241.compute-1.amazonaws.com.

>>> Lancer l'analyse de kiev.ua sur NS.Tools <<<


Analyse de mail.johnson.kiev.ua


Whois

Connexion au serveur whois.ua [507 ms]

% Request from 188.165.235.21
% This is the Ukrainian Whois query server #B.
% The Whois is subject to Terms of use
% See https://hostmaster.ua/services/
%
% IN THE PROCESS OF DELEGATION OF A DOMAIN NAME,
% THE REGISTRANT IS AN ENTITY WHO USES AND MANAGES A CERTAIN DOMAIN NAME,
% AND THE REGISTRAR IS A BUSINESS ENTITY THAT PROVIDES THE REGISTRANT
% WITH THE SERVICES NECESSARY FOR THE TECHNICAL MAINTENANCE OF THE REGISTRATION AND OPERATION OF THE DOMAIN NAME.
% FOR INFORMATION ABOUT THE REGISTRANT OF THE DOMAIN NAME, YOU SHOULD CONTACT THE REGISTRAR.

domain: kiev.ua
dom-public: YES
nserver: ba1.ns.ua
nserver: ho1.ns.kiev.ua
nserver: k.ns.com.ua
nserver: nix.ns.ua
ds-rdata: 7640 13 2 08FE85BFAA4710E2DD72810ACC808B42CA2E2C21B36D5BEB3E1E93736FC10AEC
status: ok
created: 1992-12-02 00:00:00+02
modified: 2019-12-18 23:35:14+02
source: UAEPP

% Glue Records:
% =============
nserver: ho1.ns.kiev.ua
ip-address: 195.47.253.2
ip-address: 2001:67c:258::2

% Administrative Contacts:
% =======================
person: kiev.ua Administrator Svitlana Tkachenko
organization: kiev.ua Administrator Svitlana Tkachenko
e-mail: sveta[_(a)_]hostmaster.ua
address: Not Available
address: n/a
country: UA
country-loc: UA
phone: +380.445941794
mnt-by: ua.admin
status: ok
status: linked
created: 2006-02-13 00:00:00+02
modified: 2011-11-23 12:57:01+02
source: UAEPP


% Technical Contacts:
% ===================
person: Hostmaster Ltd
person-loc: ТОВ "Хостмайстер"
organization: Hostmaster Ltd
organization-loc: ТОВ "Хостмайстер"
e-mail: info[_(a)_]hostmaster.ua
address: P.O.Box 23
address: KYIV
postal-code: 04053
country: UA
phone: +380.445941794
mnt-by: ua.admin
status: ok
status: linked
created: 2002-02-14 00:00:00+02
modified: 2012-11-15 11:28:07+02
source: UAEPP



% Query time: 190 msec

Date de creation = 2002-02-14 00:00:00+02


DNS


Vérification si les serveurs renvoyés par le serveur DNS du TLD sont contenus dans les serveurs de noms renvoyés par les DNS de Zone
et si les serveurs DNS du TLD sont cohérents avec les serveurs du Whois
Il y a incohérence avec le whois
Nameservers du DNS TLD
ho1.ns.ua. :
Nameservers du Whois
whois.ua :
Le serveur DNS TLD renvoie des serveurs de noms qui ne sont pas fournis par le Whois donc :
Vérification de la synchronisation de tous les TLD
Les serveurs DNS du TLD ne possèdent pas tous la même information

cd1.ns.ua. :

pch.ns.ua. :

in1.ns.ua. :

Certains serveurs TLD renvoient la même liste que le whois donc nous considérons qu'il y a une erreur de propagation et nous prendrons la liste du whois pour faire les tests

Aucune réponse n'est renvoyé par les serveurs DNS donc il est impossible de faire le moindre test.

1 / 20   (2)

En direct du blog

L’administrateur système et la gestion DNS
Publié le mardi 16 fvrier, 2021

Un administrateur système est un professionnel qui est tenu responsable de la configuration du réseau, de la maintenance annuelle des serveurs tels que les serveurs de messagerie et les serveurs de fichiers, et bien plus encore. Selon les exigences d’une organisation et d’autres infrastructures de TI, un administrateur de système est chargé de fournir un...

Quel résolveur DNS public choisir ?
Publié le jeudi 16 mai, 2019

Traditionnellement, le serveur DNS par défaut d’une connexion est donné par le fournisseur d’accès, Orange pour ses abonnements ADSL ou fibre et OVH pour ses serveurs hébergés par exemple (plus de détails sur la définition et le fonctionnement du DNS dans cet article). Cette habitude a de bons côtés, notamment en termes de facilité d’accès,...

Les attaques DNS augmentent en raison des nouveaux malwares
Publié le samedi 11 mai, 2019

Le groupe de cybercriminels à l’origine de la fameuse campagne de malware “DNSpionage” a commencé à travailler avec de nouveaux outils et logiciels malveillants pour mieux cibler l’attaquant et dissimuler ses activités. Découvertes pour la première fois en novembre dernier, les attaques DNSpionage ont utilisé des sites compromis et créé des documents malveillants pour infecter...